Logo du site www.lean-manufacturing.fr

Smart Lean

S'inscrire
S'enregistrer
Français English

Le juste à temps: solution au mura

Bref historique du Juste à Temps:

Au sortir de la seconde guerre mondiale, Toyota est confronté à un problème de pénurie de matière première. L’entreprise n’a pas la capacité financière d’immobiliser ses capitaux en bords de ligne. Dès 1947, Taiichi Ohno proposa une solution originale pour réduire les stocks:

ne produire que ce que le client demande ni plus ni moins - le concept du flux tiré était né.

metronome

Pour forcer la production à produire en flux tiré, Toyota imposa à tous les sous-systèmes élémentaires de production de travailler en synchrone sur le même rythme. En se faisant, les Ordres de Fabrication sont cadencés selon un rythme régulier (le takt time ou en français : le cadencement) visant la suppression de la variabilité des commandes (Mura)

Or nous avons vu dans l’article précédent que pour améliorer ses profits, l’entreprise devait supprimer les causes du gaspillage, dont l’une était l’irrégularité des activités dans le temps : le Mura.

Le juste à temps par sa capacité à créer un flux tiré pièce à pièce est un des piliers du Lean.

Mais la production en juste à temps pose 2 problèmes :

Pour pallier à ces problèmes, Toyota développa :

Le juste à temps est donc un système permettant de s’adapter à la demande client sans devoir modifier son organisation, car il est pensé pour s’adapter aux aléas et répond pleinement à la loi des 5 zéros:

L’équilibrage au Takt Time:

équilibrage au takt time

Le takt time production (TTp) permet de dimensionner la ligne de production de façon à répondre au juste besoin du client (TTc), c’est le cœur du Juste à temps car il rythme le flux de production de l’atelier.

L’équilibrage au takt time est la répartition des activités dans les différents postes, où le temps de cycle de chaque poste doit être égal au takt time production.

Ainsi l’équilibrage des postes au takt time facilite l’observation et la mise en évidence d’écarts entre temps de cycle et takt time. Il va révéler des pistes d’amélioration aux personnes sur le terrain qui mèneront des chantiers d’amélioration (Kaizen) pour tendre vers la cadence optimale – le takt time client.

De nombreux paramètres peuvent compliquer le calcul du takt time, comme : Le mix produit, la configuration de l’atelier existant, les taux de rendement des moyens…

HEIJUNKA (Lissage - fractionnement):

Heijunka

Selon l’échelle de temps considérée, les commandes peuvent être vues comme stable (sur une vue macro / annuelle) tout en étant aléatoire sur une échelle micro (journalière). Or une production pour être efficiente doit être stable. Il est donc nécessaire de transformer les commandes aléatoires en Ordre de Fabrication ordonnée et par taille de lot optimal.

C’est la fonction du nivellement. En se basant sur l’analyse des commandes, le système crée une trame en considérant les besoins client et les tailles de lot de lancement de fabrication.

Cette trame est ensuite reproduite afin de satisfaire tous les besoins. Puis le processus recommence par l’analyse des commandes et ainsi de suite.

Le Heijunka s’appuie sur 2 principes: