Logo du site www.lean-manufacturing.fr

Smart Lean

S'inscrire
S'enregistrer
Français English

Comment réduire les couts?

But d’une entreprise:

L’objectif de l’entreprise est de maximiser ses bénéfices.

Bénéfice = CA - volume . coût unitaire

Dans un système concurrentiel le prix de vente est fixé par le marché. Ainsi pour augmenter ses bénéfices, l’entreprise n’a d’autre choix que de réduire le coût de revient unitaire du produit.

Coûts de revients:

Définition d’un coût :

Le coût de revient (ou coût unitaire) correspond à la somme des ressources consommées (financières, techniques, humaines…) par les activités nécessaires à la mise en œuvre du processus d'élaboration d'une unité de produit ou de service. L’ensemble de ces ressources peut être direct ou indirect, fixe ou variable.

Formule du cout de revient

Au final vous obtenez :

Bénéfice = CA - ressources consommées

L'intérêt de cette définition est de mettre l'accent sur le fait que les bénéfices ne dépendent pas du volume mais des ressources consommées. C'est donc en agissant sur la consommation des ressources que l'on peut agir sur le coût.

Décomposition des couts unitaires:

On peut distinguer deux paires de coûts, lesquels en se croisant forment quatre catégories. Ces dernières sont à l'origine des principales méthodes de calculs.

Coût Fixe (1) Variable (1)
Direct (2) Main-d’œuvre, CAPEX, … Matière Première, frais de distribution, sous-traitance…
Indirect (2) Personnel administratif, abonnements, frais d’assurance, loyer, amortissement bâtiments… Energie, fournitures, outillage, …

(1) Les coûts variables sont constitués seulement par les charges qui varient avec le volume d'activité de l'entreprise. Alors que les coûts fixes ne sont pas proportionnels aux quantités fabriquées.

(2) Les coûts directs sont ceux qu'il est possible d'affecter sans calcul intermédiaire au coût d'un produit déterminé. Et les coûts indirects sont ceux qu'il n'est pas possible d'affecter immédiatement au coût d'un produit déterminé.

Les charges indirectes posent un problème important, dans la mesure où leur incorporation au coût du produit nécessite un traitement préalable.

Décomposition du coût produit
Décompostion du coût produit

Une fois que votre coût de revient sera décomposé en ressources consommées, il vous sera facile d’identifier les axes de progrès et de prioriser les chantiers d’amélioration en fonction du rapport bénéfice/effort. Le but étant de réduire chaque coût à zéro.

Réduire les coûts:

But vs Objectif:

cible

Le but est le centre d'une cible que l'on vise. C'est une vision, une direction, un idéal. Alors qu’un objectif, c'est un résultat que l'on veut atteindre. On atteint un objectif et l'on tend vers un but. Pour progresser vers le but choisis, des objectifs doivent être fixés à court, moyen et long termes.

La loi des 5 zéros:

Une entreprise idéale vend donc un produit ou service au prix du marché en consommant zéro ressource et donc un leadtime réduit à 0. Evidemment ceci n’est pas réaliste mais bel et bien la cible de toute entreprise.

Ce concept a été développé par Taiichi Ohno dans les années 50 au sein de Toyota, sous l’appellation de la loi des 5 zéros. Ils correspondent au :

Ainsi tout système se doit d'améliorer son organisation dans l'optique d'atteindre cet idéal, Le Lean manufacturing y répond par la chasse aux gaspillages (ou MUDA).

Chasse aux gaspillages :

En supprimant les gaspillages, vous optimisez votre process et réduisez le leadtime de vos activités. Finalement vous fabriquez plus rapidement avec moins de ressources (main d’œuvre, milieu, moyens).

Taiichi Ohno, identifia 7 formes de gaspillages :

Pour les éliminer, il va falloir les chasser (les rendre visibles). Si au début vous chassez du gros gibier, au bout d’un certain temps, le gibier se fera petit et difficile à débusquer. C’est que le système lui-même est source de gaspillage. Le système par son fonctionnement génère des variations d’effort dans le temps. Ce sont les MURIMURA.

Graphique des Muri-Mura
Représentation des Muri-Mura

Le MURI représente l’excès, la dépense d’énergie supplémentaire demandées à la ressource afin de pallier au manque de maitrise de l’activité par le système. Données erronés, processus non appliqués, fabrication supplémentaire pour compenser les futurs rebuts. Il représente le coefficient de sécurité pour s’assurer de livrer au client un produit de qualité. Pour l’éradiquer vous devez repenser vos process comme un système intégré au service du client. C’est le concept du Management de la Qualité Totale.

Le MURA représente l’irrégularité d’une activité dans le temps. C’est la raison principale pour constituer des stocks afin de lisser les variations de la demande. Créer ce stock pour pallier à une anomalie, est une bonne action, mais accepter ce stock, c’est accepter un gaspillage.

Il est donc nécessaire de rechercher la cause de cette irrégularité, éliminer la cause et réduire graduellement la taille du stock et recommencer le processus dès l’apparition d’une attente par manque de stock.

L’objectif est de réaliser un flux pièce à pièce continu – sans attente ni stock : c’est le concept du juste à temps.

La démarche Lean a pour but l’efficience du système « entreprise ». L’entreprise s’organise en mettant en place les concepts du Juste à temps et de Management de la Qualité Totale afin d’éliminer les sources de gaspillages (murimura).

Et jour à après jour, chaque membre de l’entreprise optimise le système par l’élimination systématique de toutes les formes de gaspillages rencontrées dans leurs activités : c’est le concept de l’amélioration continue.

CIBLE : les 5 zéros OBJECTIF : 7 gaspillages CONCEPT Lean
Zéro défaut Défauts Management de la Qualité Totale
Zéro papier = process au plus juste et numérisation Tâches inutiles / process inutiles Amélioration continue
Zéro délai Transport
Déplacement
Zéro panne Attente
Zéro stock Stock Juste à Temps
Surproduction

Démarche:

La réussite de votre démarche repose sur 4 phases :